A la une !

Mise en place d'un accord d'intéressement : une opportunité à saisir pour les TPE/PME !

Outil incontournable d’une gestion sociale optimale de l’entreprise, la mise en place d’un accord d’intéressement est favorisée dans les TPE/PME par la suppression de toute cotisation patronale.
Pour vous accompagner, nous mettons à votre disposition un dossier thématique contenant différents outils (une fiche client, une lettre de mission dédiée, un exemple d’accord d’intéressement…) et à une hotline gratuite assurée par Infodoc-experts.

Vous trouverez les outils sur le site de l'Ordre en vous connectant avec votre COMPTEXPERT

OUTILS DES PARTENAIRES

Pour développer vos missions sociales : protection sociale, épargne salariale...

Accédez aux outils des partenaires

GRANDS DOSSIERS

Accédez aux
grands dossiers

authentification requise

Les écrits pour les adhérents du Club :

  • Fiches clients
  • Questions/ réponses
  • Diaporamas…

Pour vous informer, former vos collaborateurs, alimenter votre site internet

Accédez à Infodoc-experts

Actualité sociale

  • 06.04.11

    Chèques vacances : régime social applicable

    Chèques vacances : régime social applicable

    Dans les entreprises de moins de 50 salariés dépourvues de comité d’entreprise, la contribution de l’employeur au financement des chèques vacances est, sous réserve du respect de certaines conditions et limites, exonérée de cotisations de sécurité sociale.

    Dans le but de favoriser la distribution des chèques vacances dans les PME, la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet 2009, complétée par un décret du 19 octobre 2009, a modifié les conditions d’application de ce régime social de faveur.

    La Lettre CIRCULAIRE N° 2011- 0000035 du 24 mars 2011 diffusée sur le site de l’URSSAF précise les conditions d’application du régime social et indique également les plafonds d’exonération applicables en 2011.

    Référence

    LETTRE CIRCULAIRE N° 2011- 0000035 du 24 mars 2011

  • 05.04.11

    Loi de finances pour 2011 : des précisions de l’administration

    Loi de finances pour 2011 : des précisions de l’administration

    Une circulaire de la direction de la réglementation, du recouvrement et du service n° 2011-0000038 du 29 mars 2011 commente les principales dispositions de la loi de finances pour 2011 ayant un impact sur l’activité des URSSAF et des CGSS.

     Cette volumineuse circulaire apporte ainsi des précisions sur :

    • La contribution sur les régimes de retraite conditionnant la constitution de droits à prestations à l’achèvement de la carrière du bénéficiaire dans l’entreprise ;
    • L’impact financier lie au franchissement de certains seuils d’effectif ;
    • Les évolutions du régime auto-entrepreneur (avec notamment la contribution à la formation continue) ;
    • Le FNAL supplémentaire ;
    • La modification de l’exonération attachée aux jeunes entreprises innovantes (JEI) ou jeunes entreprises universitaires (JEU) : est ainsi indiqué et illustré par un exemple que les taux dégressifs d’exonération (applicables après l’exonération à taux plein pendant 3 ans) s’appliquent aux rémunérations versées à compter du 1er  janvier 2011. En d’autres termes les nouvelles modalités de l’exonération JEI, JEU s'appliquent à toutes les entreprises concernées, que leur création soit antérieure ou postérieure à la loi de finances pour 2011 et ce de manière immédiate avec pour conséquence directe qu’en fonction de l’année de création de la JEI, JEU celle-ci peut être en exonération totale ou dégressive ;
    • La suppression de la réduction de cotisations due au titre de l’avantage en nature nourriture dans le secteur des hôtels, cafés, restaurants ;
    • Etc.

    Référence

    Circulaire de la direction de la réglementation, du recouvrement et du service n° 2011-000038 du 29 mars 2011

  • 05.04.11

    Nouvelle circulaire sur la prévoyance et la retraite supplémentaire

    Nouvelle circulaire sur la prévoyance et la retraite supplémentaire

    Cette nouvelle circulaire, qui s’ajoute à celle du 30 janvier 2009, apporte quelques précisions intéressantes sur les conditions d’exonération de la contribution patronale au financement de la prévoyance complémentaire et de la retraite supplémentaire.

    C’est ainsi que, contrairement à la circulaire de 2009, il est admis que les catégories professionnelles définies par la convention collective peuvent constituer des catégories objectives (QR 27, 28, 30, 32…).

    Par ailleurs, la circulaire indique que l’accord interprofessionnel sur la portabilité de la prévoyance ne s’applique pas aux professions agricoles, à l’économie sociale, aux professions libérales, aux VRP, à la presse, à l’enseignement privé sauf le « hors contrat » et aux officiers ministériels.

    Référence

    Circulaire n° 2011-0000036 du 24 mars 2011

  • 04.04.11

    Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 : précisions

    Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 : précisions

    La circulaire ACOSS n° 2011 - 0000039 du 29 mars 2011 commente les principales dispositions prévues par la Loi n° 2010-1594 du 20 décembre 2010 de financement de la sécurité sociale pour 2011

     A savoir notamment :

    • Régimes de retraite à prestations définies ;
    • Contributions sur les stocks options et les attributions gratuites d’actions ;
    • Réduction dit Fillon ;
    • Exonération « aide à domicile » ;
    • L’augmentation du forfait social ;
    • Contributions de retraite et de prévoyance ;
    • régime social des indemnités liées à la rupture du contrat de travail et à la cessation forcée des fonctions de mandataire social ;
    • Champ d’application et calcul de la CSG/CRDS ;
    • Rémunérations servies par un tiers ;
    • Définition du travail dissimulé ;
    • Etc.

     Référence

    Lettre Circulaire n° 2011 - 0000039 du 29/03/2011 

Dernières mises à jour